Aller au contenu principal
ARCHIVES - LE HAVRE  
Agenda
Conférence

Gérard Morpain

Gérard MORPAIN

Gérard Morpain, professeur d’histoire, est nommé au lycée de garçons du Havre à la rentrée scolaire 1936. Il s’installe dans une maison avec jardin, au 16 rue de Verdun, à Sanvic. Il vit seul, avec son chien Fakir. Son épouse, chirurgien-dentiste, est restée à Paris avec leur fils Frédéric.

Morpain s’implique sans réserve dans son métier et passionne ses élèves. Il assure des cours d’histoire de l’art à l’Ecole des Beaux-Arts, où il les emmène parfois.

Franc-maçon depuis 1936, il rejoint rapidement la section havraise et s’intègre au réseau local, très dynamique.

À la déclaration de guerre, le 3 septembre 1939, âgé de 42 ans, il est classé « affecté spécial » et reste en poste au lycée.

À la rentrée, le 1er octobre 1940, il est consterné par l’état de la ville du Havre et ne supporte pas cette présence de l’armée allemande jusque dans les locaux du lycée. Une grande partie de la population a connu l’exode pendant les premières journées de juin 1940, tentant par tous les moyens de passer « de l’autre côté d’l’eau », désemparée par la défaillance des responsables de la cité : le départ du maire  Léon Meyer, du sous-préfet et de l’archiprêtre du Havre, embarquant sur le jules-et-Julie Siegfried le 9 juin. Ils avaient été précédés par le long cortège des troupes britanniques, rejoignant le port après avoir abandonné matériel et munitions. La plupart des francs-maçons havrais avaient fait partie de la cohorte de ceux qui tentaient de fuir la ville par tous les moyens. C’est dans ce contexte que, dès le mois de septembre 1940, Gérard Morpain décide, dans un réflexe patriotique de s’engager dans une résistance à l’occupant.

 

Jeudi 14 février 2019
18h00
Organisateur(s)

SHED - Société Havraise d'Etudes Diverses

Conférencier(s)

M. Gérard Regnier

Lieu

Au Fort de Tourneville, Archives municipales. Salle Legoy, 1er étage

Tarifs

Entrée libre

En savoir +
Lien vers le site de l'association