Aller au contenu principal
ARCHIVES - LE HAVRE   FR / EN
Agenda
Conférence

L'orphelinat Francisco Ferrer au Havre

Orphelinat Fransico Ferrer

La guerre civile d’Espagne de 1936 à 1939 provoque l’exode de 500.000 pauvres gens en cette RETIRADA. Un afflux considérable dans le département des Pyrénées Orientales occupé par 233.347 habitants. Dans des conditions incroyables en plein hiver, ce demi-million de personnes franchit la haute montagne à travers des chemins périlleux et enneigés.

Des villages de 2000 habitants, comme Prats-de-Mollo, reçoivent 100.000 réfugiés, un véritable drame humanitaire. À Port-Vendres, deux paquebots deviennent des navires-hôpitaux dans le cadre d’une mission solidaire. Des camps provisoires sont créés un peu partout dans le département des Pyrénées Orientales.

Dès 1936, les militants C.G.T. et la Ligue des Droits de l’Homme, créent le Comité d’Accueil aux Enfants Espagnols. Ces gosses arrivent avec un maigre baluchon, dans le plus total dénuement, et il faut les habiller chaudement dans les centres de triage. La Seine-Inférieure reçoit des enfants à Rouen, à Elbeuf et au Havre à l’Orphelinat Francisco Ferrer situé au 75 rue Félix Faure, qui héberge une trentaine de garçons de 7 à 17 ans, accueillis par le Comité Ferrer.

L’Orphelinat reçoit des dons collectés localement et des subventions de la C.A.E.E. La solidarité ouvrière est bien réelle. L’été 1939 freinera cette solidarité avec la proche déclaration de la guerre.

Le gouvernement d’Edouard Daladier fait que la majorité de ces « bouches inutiles » soit rendue au régime franquiste.

Les aquarelles présentées au fil de cette conférence sont de René Savalle.

 

Le port du masque est obligatoire

Jeudi 12 novembre 2020
18 h 00
Organisateur(s)

SHED - Société Havraise d'Etudes Diverses

Conférencier(s)

M. Jaques Simon

Lieu

Fort de Tourneville, Archives municipales. Salle Legoy, 1er étage

Tarifs

Entrée libre

En savoir plus En savoir +
Lien vers le site de la SHED