Aller au contenu principal
ARCHIVES - LE HAVRE  

Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen de 1793

 

Bibliothèque municipale du Havre, Ch 2979.

---

Pierre Frémont, un marin normand mort pour l’abolition de l’esclavage

Pierre Frémont (1758- 1794), marin havrais dont la famille est originaire de Quillebeuf-sur-Seine, a navigué dès l’âge de 10 ans. À partir de 1784, il commande le brick havrais le Superbe. De 1789 à 1792, sous l’influence de Jean-François Cavelier, son beau-père, armateur négrier havrais, il contribue à trois reprises au commerce triangulaire au bénéfice des frères Foäche. Excellent marin et fort de son engagement républicain, il devient l’un des organisateurs du soulèvement de Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) en octobre 1792. Le 23 avril 1794, il commande la frégate La Thétis depuis l’Île d’Aix avec, à son bord Victor Hugues, commissaire de la République, chargé d’amener aux Antilles le premier décret d’abolition de l’esclavage. Arrivé en Guadeloupe, seul marin membre du conseil de défense formé pour reprendre l’île prise par les Anglais, il est nommé commandant du fort Fleur d’Épée, arraché à l’ennemi. Il meurt trois semaines plus tard en menant ses hommes à l’attaque du fort Morne Mascot. Pierre Frémont, par ses engagements, a contribué à l’abolition de l’esclavage, déclarée en Guadeloupe peu de temps après sa mort.

Informations
Auteur : -
Dates extrêmes : 1793
Période : 18ème siècle
Type de document : Imprimés
Cote : Ch2979 (BMH)
Historique Politique