Aller au contenu principal
ARCHIVES - LE HAVRE   FR / EN
entete recherche personne

Rechercher une personne

 

 

Une personnalité

Vous recherchez une personnalité : un artiste, un homme politique, un résistant, un explorateur ?
 

Pour préparer votre recherche, vous pouvez consulter : 

  • la liste alphabétique des dossiers biographiques qui comporte à ce jour plus de 3 720 références consultables dans notre salle de lecture.
     
  • le fichier d’index des personnalités (près de 8 000 références à ce jour) intégré à notre base de données renvoie à nos sources archivistiques et bibliographiques.

 

Une personne de ma famille

Avant d'entreprendre toute recherche, n'oubliez pas de consulter la mémoire familiale et vos propres archives telles que les livrets de famille, les photos qui peuvent être datées au dos, etc.

Selon vos objectifs, un certain nombre de sources peuvent être mobilisées :

  • l'état civil
  • les recensements de population
  • les listes électorales
  • les dossiers biographiques
  • les annuaires

La presse locale La recherche prend alors la forme d’une véritable enquête souvent non exempte de rebondissements.

Une fiche procédure a été produite pour vous aider, elle est librement téléchargeable.

 

Un émigrant, un passager de navire

Cette recherche est fréquente et elle appelle une réponse complexe.

Tout d'abord, à notre connaissance, il ne subsiste pas de documents nominatifs issus des activités du Commissariat à l'Émigration établi ici au début du Second Empire ou provenant des services de la douane.

Par ailleurs, la Ville du Havre proprement dite n'eut pas à connaître concrètement les flux d'émigrants de passage, sauf sous un angle très général (police du port, des garnis, du travail etc.).

Seules subsistent les archives de l'Inscription maritime, quartier du Havre, dont les rôles des navires de commerce qui forment la sous-série 6P6 conservée aux Archives départementales de la Seine-Maritime et consultables en ligne sur leur site.

Ces rôles, un par voyage aller et retour, classés à la date de retour, concernent uniquement les navires français attachés au quartier du Havre, désarmés au Havre, et excluent par nature les navires étrangers, très nombreux à transporter des émigrants au départ du Havre, au moins jusqu'à la création en 1855 de la Compagnie Générale Maritime (future Transatlantique). Les rôles comportent, entre autres, des listes nominatives plus ou moins complètes (passagers d'entrepont en surnombre non-inscrits) et d'une exploitation difficile sans une entrée précise.

Néanmoins, un dépouillement des rôles des bâtiments de commerce (1750-1898) par navire et par destination a été réalisé par les Archives départementales de la Seine-Maritime. Il est disponible sous la cote INV334/1 et 2. Ces éléments sont également

  • Les Archives nationales d’Outre-mer, à Aix-en-Provence, qui conservent les fonds des administrations locales de l’Algérie française, peuvent apporter des renseignements complémentaires sur l’émigration en Algérie et le sort réservé aux colons à l’arrivée. Des informations sur les actes d’état civil sont consultables en ligne.
     
  • Les Archives gouvernementales aux États-Unis (The National Archives) conservent les listes de passagers à l'arrivée dans la plupart des ports américains, établies par les douanes à partir des années 1820.
     
  • Les Archives du Service américain de l’immigration et de la naturalisation (U.S. citizenship and immigration services) sont progressivement transférées depuis 2009 aux archives nationales, mais il est possible de faire une demande de recherche à partir du site internet du service pour les dossiers d’immigrants qui y sont encore conservés.
     
  • Les Archives de la fondation d’Ellis Island (The Statue of Liberty / Ellis Island Foundation, Inc.) île par laquelle transitaient, à partir de 1892, tous les immigrants arrivant à New York.
     
  • Les sociétés généalogiques américaines sont par ailleurs en mesure d’apporter des renseignements, certaines d’entre-elles possédant des copies numérisées des listes d’embarquement ou d’arrivée. La plupart sont des organisations locales. Parmi les sociétés non-régionales, on peut citer la Société nationale de généalogie (National Genealogical Society)) et le Cercle généalogique de l’Utah (Genealogical society of Utah), l’organisation des mormons qui a photographié tous les registres paroissiaux français.

 

Un soldat passé par Le Havre

Cependant :

Si comme tous les services d’archives municipales, les Archives du Havre n’ont pas vocation à conserver des archives militaires, elles n’en conservent pas moins quelques informations qui peuvent être utiles en particulier la correspondance concernant certains blessés, prisonniers, tués, les sépultures militaires des cimetières ou des distinctions ou marques de reconnaissance dans la ville (listes d’inscriptions aux monuments ou autres) pour les deux conflits mondiaux et les conflits de décolonisation.

Aux Archives du Havre, consulter le fonds contemporain, série H4 affaires militaires, ou I1 Police locale.

 

Un douanier

Les Archives des Douanes se trouvent au Musée national des Douanes situé à Bordeaux.

Les demandes concernant les recherches généalogiques sont à adresser à :
genealogie@musee-douanes.fr.

 

Un marin

Vous recherchez des informations relatives à un marin de l'État, du commerce (y compris transatlantique), ou de la pêche ?
 

 

Un sapeur-pompier

Le Corps des Sapeurs-Pompiers du Havre a été créé en 1855. Longtemps municipal, il est passé sous la tutelle du Département en janvier 2001.

Nous conservons les archives du Corps depuis sa création dont 1 208 fiches individuelles dites « fiches matricules » pour la période de 1855 à 1990.

Hormis les ayants droit et les administrations habilitées, le délai de communicabilité de ces documents est de 50 ans à partir du dernier document conservé.

 

Un Mort pour la France

Le Groupement Généalogique du Havre et de la Seine-Maritime a publié en 2000 un relevé des Morts pour la France figurant sur les monuments du Havre et des communes aujourd’hui annexées.

Cette liste comporte au total 7 976 noms dont :

  • 6 629 pour Le Havre
  • 785 pour Graville
  • 154 pour Bléville
  • 360 pour Sanvic
  • 48 pour Rouelles

Il s’agit des victimes militaires tombées lors des Première et Seconde Guerres mondiales, lors des conflits en Indochine, en Algérie, au Maroc et en Tunisie. Elle est consultable en bibliothèque sous la cote GUE120.

 

En savoir +
Pour nous contacter
Fiche procédure généalogie