Aller au contenu principal
ARCHIVES - LE HAVRE   FR / EN

29 avril 1945 : les Havraises votent pour la première fois

Jeanne Tranchard, candidate sur la liste d’action républicaine

 

Alors que les hommes conquièrent le droit de vote en 1848, il faut attendre 1944 pour que les femmes obtiennent le même droit qu’elles exercent le 29 avril 1945 pour la première fois.

Durant la guerre, le débat lancé au sein de la Résistance sur la place des femmes et sur le droit de vote trouve une issue concrète le 21 avril 1944 : le général de Gaulle signe, à Alger, l’ordonnance accordant le droit de vote aux femmes. Cette mesure, confirmée par le Gouvernement provisoire de la République française, entre en application à l’occasion des élections municipales le 29 avril 1945.

 

Informations
Auteur : Jeanne Tranchard
Dates extrêmes : 1945
Période : 20ème siècle
Type de document : Manuscrits et parchemins
Cote : 119Z1
Guerre Historique Personnages célèbres Politique

Contexte

Au Havre, Jeanne Tranchard est l’une des premières Havraises candidates aux élections municipales en avril 1945 sur la liste républicaine d’unité française. Les Archives municipales conservent, grâce à un don de sa petite-fille en 2016, ses archives personnelles.

Sage-femme de profession, résistante et membre au titre du Front national de Libération du Comité local de Libération du Havre puis conseillère municipale en 1944-1945, Jeanne Tranchard (1912-1995), s’est particulièrement investie durant cette période au sein de l’Union des Femmes françaises dans l’aide aux familles havraises des victimes du nazisme (fusillés, résistants ou juifs déportés).

Jeanne Tranchard ne sera pas élue conseillère municipale en avril-mai 1945. Cependant, nous conservons d’elle un discours prononcé le 27 avril 1945 dans le cadre de la préparation des élections municipales du 29 avril 1945.

Transcription

Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs,

Personne n’ignore la part la part que les femmes ont pris dans la Résistance et les plus grands hommes d’Etat, les plus grands héros militaires s’accordent pour dire que dans cette période la moitié du travail clandestin aurait été impossible sans elles, aussi n’a ton plus discuté pour leur accorder ce que l’on leur contestait depuis 20 ans, le droit de vote. […]

Lire la suite

En lisant le programme de la liste d’unité républicaine vous avez pu constater que le champ d’action réservé aux femmes qui siégeront au conseil municipal , si vous en décidez ainsi, est assez chargé. Il ne s’agit pour elles, rien moins que de participer à la renaissance de la France. Nous sommes fermement décidées, nous qui nous présentons à 5 devant vous, en parfait accord avec nos camarades masculins de la Résistance et nos autres camarades républicains de toutes opinions à travailler de toutes nos forces à la renaissance de notre ville et par conséquent au redressement de la France. […]

Il y a en France 1 000 conseillères et des députés à la consultative. Vous avez au Havre 5 candidates qui ont déjà bien travaillé en ce sens. Il faut à nouveau leur faire confiance car « Rien de grand ne sera fait sans les femmes (Lénine) ». Dans 2 jours auront lieu les élections d’un caractère nouveau auquel (sic) les femmes de notre pays participent pour la 1ère fois ; c’est un événement que chaque femme envisage gravement et qui crée des devoirs et des responsabilités.

En savoir +
Union des Femmes Françaises
Front National de Libération
Comité local de Libération
Jeanne Tranchard