Aller au contenu principal
ARCHIVES - LE HAVRE   FR / EN
La passerelle du Commerce avec des passants et la Bourse du Commerce

Economie

 

XVIe siècle

1523

Développement de la pêche au hareng en Manche.

 

1535

Établissement de deux foires franches de 15 jours chacune.

 

1540

Construction de la Halle aux grains et de la Boucherie.

 

1542

Interruption des activités maritimes, du fait des affrontements avec l'Espagne et l'Angleterre.

 

1572

Création de quatre offices de courtiers en marchandises.

 

1587

Achèvement du bâtiment abritant la Halle aux grains, la Boucherie et le Prétoire.

Les charges de courtiers en marchandises deviennent municipales.

Création des offices de maître de quai et de maîtres de bateaux-lesteurs, qui relèvent de l'Amirauté du Havre.

 

1598

Le retour de la paix intérieure et extérieure permet la reprise du commerce maritime.

 

XVIIe siècle

1637

Établissement du Poids-le-Roi pour contrôler les poids et mesures.

 

1643

La Compagnie des Indes s'établit au Havre pour dix ans et bâtit ses propres installations portuaires.

 

1658

Mise en place d'une liaison hebdomadaire par la route entre Le Havre et Rouen.

 

1661

Le siège de la Compagnie des Indes Orientales est transféré rue du Grand Croissant.

 

1664

Renouvellement de la Compagnie des Indes

 

1667

Construction des corderies royales le long des murs de la ville près de la porte du Perrey.

 

1668

Épidémie de peste à Dieppe et à Rouen : le commerce est interrompu.

 

1670

La Compagnie des Indes quitte Le Havre pour Lorient et Port-Louis.

 

1671

La municipalité dresse un carcan place du Marché pour punir les marchands malhonnêtes.

 

1685

Destruction par les Catholiques du temple protestant de Sanvic et du cimetière situé près de la chaussée d'Ingouville et abjuration forcée des Protestants de la ville. L'émigration de nombre d'entre eux provoque l'appauvrissement de la ville.

 

1690

Reconstruction de la Grande Halle aux grains et de la Grande Boucherie qui abritent le marché aux toiles et le prétoire.

 

1698

Fondation des Compagnies de Salé (Maroc) et de Sénégal.

 

XVIIIe siècle

1701

Interruption des activités maritimes, du fait de la guerre de Succession d'Espagne.

 

1712

Les navires de commerce peuvent bénéficier des installations de la Marine au bassin du Roy.

 

1714

Reprise de l'activité maritime interrompue en 1701.

 

1716

La traite négrière est officiellement accordée aux négociants havrais.

 

1717

Le Havre figure parmi les ports autorisés à armer au commerce avec les Antilles.

 

1721

Établissement d'un Hôtel de la Monnaie dans le quartier Saint-François. Il ne fonctionnera que deux années.

 

1724

Fondation de la Manufacture royale de Tabacs, dans le jeu de paume du quartier Saint-François.

 

1726

Construction du nouveau bâtiment de la Manufacture royale de Tabacs rue du Grand-Croissant, à l'emplacement de l'Hôtel de la Monnaie.

 

1728

Transfert des ateliers de la Manufacture royale de Tabacs dans le nouveau bâtiment.

 

1744

Interruption du commerce maritime pendant la guerre de Succession d'Autriche.

 

1748

Reprise du commerce maritime.

 

1756

La Guerre de Sept Ans compromet le commerce havrais, en particulier avec le Sénégal et le Canada.

 

1757

Installation de la foire annuelle Saint-Michel sur la place du Champ de Foire à Ingouville.

Achèvement de la Romaine.

Agrandissement des chantiers navals de la Marine.

 

1758

Démolition de la Halle et du Prétoire bâtis en 1556 et construction du nouveau Prétoire qui abritera entre autres le Poids-le-Roi.

 

1763

Le commerce maritime interrompu en 1756 et ruiné par la Guerre de Sept Ans, reprend.

 

1764

Construction d'une poissonnerie de détail près de la criée.

 

1769

Ouverture de la première route carrossable du Havre à Rouen.

 

1773

L'Assemblée générale du Commerce décide de se doter d'une bourse.

 

1777

12 briqueteries sont actives autour du Havre.

 

1778

La France s'est engagée dans la guerre d'Indépendance américaine : le commerce maritime est interrompu, mais les négociants se reconvertissent dans la course contre les Anglais.

 

1783

Reprise du commerce maritime.

 

1784

Construction de la Bourse de Commerce.

Thumbnail

 

1786

Début de l'importation du coton.

 

1787

Adoption du plan d'agrandissement de la ville et du port selon Lamandé : priorité est donnée au commerce au détriment du port militaire. Démolition de la corderie du quartier Saint-François pour faire de la place au nouveau bassin d'Ingouville qui sera achevé en 1791 ; nous le connaissons aujourd'hui sous le nom de Bassin du Commerce.

 

1789

Le Havre devient le deuxième port français pour l'importation des grains, fonction essentielle dans le ravitaillement de Paris.

 

1790

Inquiétude des négociants havrais qui ont de gros intérêts à Saint-Domingue.

 

1793

Anéantissement du commerce maritime jusqu'à la chute du Premier Empire.

 

1797

Les intérêts commerciaux havrais sont sévèrement touchés par la situation de Saint-Domingue.

 

XIXe siècle

1802

Fondation de la Chambre de Commerce, qui s'installe dans le bâtiment de la Bourse. Le Havre est désigné comme port d'entrepôt pour les denrées coloniales.

 

1804

Nombre de Havrais sont financièrement touchés par la perte définitive de Saint-Domingue.

 

1816

Établissement du premier Parc aux Huîtres dans les fossés de la citadelle, du côté de la mer ; ses deux bassins contiennent, le premier un million et demi d'huîtres de Cancale et de Paimpol, l'autre des homards. Augustin Normand transfère au Havre ses chantiers navals de Honfleur.

 

1817

L'Américain Winslow crée un armement de pêche à la baleine.

 

1822

Création de la Caisse d'Épargne et de Prévoyance.

 

1831

Création d'une ligne de paquebots vers New York. La prospérité havraise sera pour longtemps liée à l'essor économique américain.

 

1834

Une large bande de terrain disparaît dans les flots, anéantissant des briqueteries et des tuileries.

 

1838

Fondation de la Banque du Havre, qui sera absorbée en 1848 par la Banque de France.

 

1840

Les Ateliers Mazeline s'installent boulevard d'Harfleur.

 

1844

Le roi Louis-Philippe autorise par ordonnance Le Havre à se doter de la première forme flottante française ; elle est construite par Augustin Normand, et sera démantelée dans les années 1890, rongée par un ver, la pelouse.

 

1847

Ouverture de la ligne de chemin de fer Paris-Le Havre le 22 mars.

 

1854

Fondation de la Compagnie des Docks-Entrepôts.

 

1857

Achèvement des abattoirs communaux.

 

1860

Inauguration des magasins généraux.

 

1880

Inauguration de la nouvelle Bourse et de la Chambre de Commerce.

Thumbnail

 

1882

Création du marché international des cafés.

 

1883

Création du marché international des cotons.

 

XXe siècle

1901

Ouverture de la Bourse du Travail.

 

1911

Ouverture des Galeries du Havre.

Thumbnail

 

1913

Achèvement des hangars aux cotons, les plus grands d'Europe avec près de 85 000 m² : 1 119 000 balles de coton importées cette même année.

 

1922

Création de la Compagnie Industrielle Maritime (CIM).

 

1929

Dissolution, en fin d'année, du Corps des Brouettiers fondé en 1635.

 

1933

Ouverture de la raffinerie pétrolière de Gonfreville L'Orcher.

 

1960

Ouverture des nouvelles Halles Centrales.

 

1963

Fermeture des chantiers navals Augustin Normand.

 

1964

Fusion des Chantiers Duchesne et Bossière et Augustin Normand pour créer les Ateliers et Chantiers du Havre (ACH).

 

1965

Achèvement de la démolition des chantiers navals Augustin Normand.

 

1966

Les Ateliers Mazeline sont rachetés par la Société Dresser-Dujardin.

 

1973

Ouverture du premier hypermarché du Havre au Mont-Gaillard.

 

1978

Achèvement des travaux de comblement de la partie nord du Bassin de la Barre sur laquelle sera érigé le centre de commerce international du Havre.

 

1979

Pose de la première pierre du futur centre de commerce international du Havre.

 

1982

Inauguration du World Trade Center (WTC), Centre de Commerce international, quai George V.

Démolition de l'usine Le Nickel, construite en 1880 rue du Docteur-Piasceki sur 5 hectares environ.

Le magasin Le Petit Paris, créé en 1912, ferme définitivement ses portes. Fondation de la Mission Locale pour l'Emploi.

 

1983

Mise en service de la quatrième unité de la centrale thermique.

Fin des activités de la brasserie Paillette (devenue en 1955 l'Européenne de Brasseries).

 

1988

Fermeture des Abattoirs municipaux.

Création de la Zone d'Aménagement Concerté (ZAC) pour réaliser le futur centre commercial René-Coty.

La ferme aquacole d'Antifer passe du stade expérimental à la production commerciale.

Démolition de l'usine des Extraits Tinctoriaux, qui libère 5 hectares pour des activités liées à l'automobile dans le quartier Brindeau.

Agrandissement de l'aéroport d'Octeville.

Démolition des bâtiments des Ateliers du Nord et de l'Ouest Réunis (ARNO), ex-Chantiers de Normandie, quai Lamandé.

 

1989

Démolition des bâtiments des anciens chantiers ARNO dans le quartier de l'Eure.

 

1990

La société de remorquage des Abeilles est vendue au groupe G7.

 

1993

Manifestations des 750 salariés de l'usine havraise d'Alsthom, opposés à sa fermeture ; le mouvement aboutira à la reprise provisoire du site.

 

1996

Inauguration du premier tronçon de l'Autoroute A 29.

 

1997

La ville signe une convention de Zone Franche Urbaine (ZFU) pour favoriser l'implantation d'entreprises dans la région.

 

1998

Prolongement de l'Autoroute A 29.

 

1999

Inauguration du centre commercial Espace Coty. La fermeture définitive des Ateliers et Chantiers du Havre (ACH), malgré l’opposition des 700 salariés, marque la fin de la construction navale au Havre.

 

2000

Disparition définitive de l’entreprise Chaudronnerie Mécano Soudure (CMS) anciennement Alsthom.

 

XXIe siècle

2005

Inauguration de la nouvelle Chambre de Commerce à l'extrémité du bassin Vauban.

Rachat de la Compagnie Industrielle Maritime (CIM) par une société australienne.

 

2009

En juin, le Pont de Tancarville fête son cinquantenaire.

En juillet, Le Havre se dote d’une chaire universitaire consacrée aux recherches sur la capture, le stockage, le transport et le recyclage du dioxyde de carbone en partenariat avec les entreprises spécialisées dans ce domaine.

Mise en service, en juillet, d’une ligne ferroviaire directe à grande vitesse entre Le Havre et Strasbourg en passant par l’aéroport de Roissy Charles-De-Gaulle.

Lancement en septembre de l’opération d’aménagement des Docks Café en magasins d’usine sous le vocable d’Usine des Docks.

Ouverture le 9 septembre du cinéma Gaumont situé sur le quai des Antilles, dans le nouveau centre commercial des Docks Vauban qui sera inauguré à son tour le 14 octobre suivant.

Fermeture de la liaison maritime directe fret et passagers entre Le Havre et l’Irlande ouverte en 2008 ; LD Lines décide en effet de tout regrouper au départ de Cherbourg puis annonce en fin d’année l’ouverture d’une ligne à grande vitesse reliant Le Havre à Portsmouth en un peu plus de 3 heures dès l’été 2010.

 

2012

En janvier, le chantier de démolition de l’usine Millenium fermée en 2008 et qui a débuté en juillet 2011 s’achèvera en fin d’année. La Chambre de Commerce abandonne la gestion de l’aéroport du Havre au profit d’un prestataire privé, arguant que le seul équipement pertinent à l’échelle locale est celui de Deauville.

En mai, la société Areva confirme son intention de construire au Havre deux usines d’assemblage pour les éoliennes off-shore. Elles seront opérationnelles en 2016. Le projet est acté en septembre.

 

2014

30 septembre, en présence d’Emmanuel Macron, ministre de l’Économie, Carlos Ghosn inaugure à Sandouville la nouvelle ligne de production du Renault Trafic.

 

2015

En décembre, mise en service des nouveaux aménagements nord et sud du pont de Tancarville. Voulus par son exploitant, la chambre de commerce et d’industrie, les travaux avaient commencé à l’été 2014.

 

2016

12 décembre, inauguration du Carré des Docks, nouveau centre des congrès du Havre. Coût : 35 millions d’euros

 

2017

27 octobre, Élisabeth Borne, ministre des Transports, visite le port du Havre.

21 et 22 novembre, Les 13es Assises de l’économie de la mer, principal rendez-vous annuel de la communauté maritime française, se tiennent au Carré des Docks, en présence d’Édouard Philippe, Premier ministre.

 

2018

6 septembre, Le porte-conteneurs CMA-CGM Antoine-de-Saint-Exupéry est inauguré à Port 2000, en présence de Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances, et d’Élisabeth Borne, ministre chargée des Transports. C’est le plus grand porte-conteneurs français (capacité : 20 600 EVP). Il détrône le CMA-CGM Bougainville, qui avait lui-même été inauguré au Havre en octobre 2015.

 

En savoir +
Les cours du café
Les cours du coton