Aller au contenu principal
ARCHIVES - LE HAVRE   FR / EN
Arrivée en gare du Havre du cercueil du Soldat Inconnu américain
Exposition numérique

Centenaire du départ du Soldat Inconnu américain

La Ville du Havre rend hommage au Soldat Inconnu américain le 25 octobre 1921.

Retour sur cette journée.
 

Au moment de l’Armistice du 11 novembre 1918 qui met fin à la Première Guerre mondiale, 2 millions de soldats américains se trouvent en France. Depuis l’entrée en guerre des États- Unis au côté des forces de l’Entente le 6 avril 1917, les forces américaines ont perdu 116 516 hommes (53 402 tués au combat et 63 114 morts accidentelles ou de maladies ; la grippe espagnole de 1918 ayant fait des ravages) et eurent 206 000 blessés durant le conflit.

L’idée d’honorer un soldat américain non identifié, mort sur le sol français, est due à William Connor, commandant des forces américaines en France, et est inspirée du projet français d’inhumation du Soldat Inconnu sous l’arc de Triomphe qui a lieu le 28 janvier 1921. Le 4 mars 1921, le Congrès des États-Unis approuve le projet d’accueil d’un soldat inconnu américain dans un tombeau qui sera érigé à cet effet dans le cimetière militaire national d’Arlington. Le 24 octobre, le corps du Soldat américain est choisi à Châlons-sur-Marne parmi 4 soldats provenant de cimetières militaires par le sergent Edward Younger.

Le Soldat Inconnu américain arrive de Châlons au Havre par train spécial le 25 octobre. L’embarquement de sa dépouille est l’occasion de manifestations patriotiques franco-américaines. Un impressionnant cortège défile dans les rues de la ville de la gare au quai d’Escale. Il permet aux Havrais de témoigner leur reconnaissance au Soldat Inconnu et à travers lui à toute l’armée américaine. Au quai d’Escale, après avoir reçu la Légion d’Honneur des mains du ministre André Maginot, le Soldat Inconnu est embarqué sur l’US cruiser Olympia pour gagner les États-Unis. Son inhumation se déroule le 11 novembre 1921 au cimetière national d’Arlington.

L’arrivée au Havre du Soldat Inconnu américain

Le 25 octobre 1921, le train spécial en provenance de Châlons-sur-Marne arrive au Havre à 13h05. La dépouille du Soldat Inconnu est accueillie par les officiels. Un détachement du 129ème régiment d’infanterie présente les armes.

Arrivée en gare du Havre du cercueil du Soldat Inconnu américain

Arrivée en gare du Havre du cercueil du Soldat Inconnu américain

 

A 13h20, le cortège se met en marche après que le cercueil a été placé sur un affût de canon. En tête du cortège, se trouvent des détachements militaires français. De chaque côté du cercueil est placée une garde d’honneur américaine constituée de huit sergents américains dont le sergent Edward Younger qui a choisi le Soldat. Les notabilités, en rangs serrés, se trouvent derrière l’affût.

Vue générale au moment du départ du cortège de la gare.

Vue générale au moment du départ du cortège de la gare

 

Le défilé du cortège dans les rues du Havre

Le cortège passe par le boulevard de Strasbourg, s’arrête devant l’Hôtel de Ville, poursuit par la rue de Paris, passe rue des Drapiers puis gagne la quartier Saint-François par le pont Notre-Dame, traverse la rue Général-Faidherbe avant de gagner le quai d’Escale.

Le défilé du cortège escorté par la garde d’honneur américaine sur le Boulevard de Strasbourg

Le défilé du cortège escorté par la garde d’honneur américaine sur le Boulevard de Strasbourg

 

Le défilé du cortège place Gambetta (actuels espace Oscar-Niemeyer et place général-de-Gaulle).

Le défilé du cortège place Gambetta (actuels espace Oscar-Niemeyer et place général-de-Gaulle)

L’embarquement du cercueil sur l’US cruiser Olympia au quai d’Escale (actuel quai Roger-Meunier)

A 14h30, au quai d’Escale, devant la Gare maritime des transatlantiques, des hommages sont rendus avec les discours de Léon Meyer, maire du Havre, du Major General Allen et du ministre André Maginot qui remet la Légion d’Honneur au Soldat Inconnu. A 15h35, l’US cruiser Olympia, suivi du destroyer Reuben-James et escorté par deux bâtiments de guerre français quitte le port.

Le cercueil est porté à bord de l’US cruiser Olympia.

Le cercueil est porté à bord de l’US cruiser Olympia

 

Installation du cercueil sur le catafalque à la poupe de l’US cruiser Olympia. En arrière-plan l’escorte navale française et américaine : le contre-torpilleur Amiral-Sénès, le torpilleur M.P.-Cestin et l’US destroyer Reuben-James.

Installation du cercueil sur le catafalque à la poupe de l’US cruiser Olympia. En arrière-plan l’escorte navale française et américaine : le contre-torpilleur Amiral-Sénès, le torpilleur M.P.-Cestin et l’US destroyer Reuben-James

 

Départ de l’US cruiser Olympia vers les États-Unis

Départ de l’US cruiser Olympia vers les Etats-Unis

Voir le film du 25 octobre 1921

Remote video URL
En savoir plus En savoir +
Consulter la base de données des Archives nationales américaines
Photothèque Photothèque