Aller au contenu principal
ARCHIVES - LE HAVRE   FR / EN
Sortie d'un transatlantique
Exposition numérique

Le port au travail au début du XXe siècle

L'activité et l'attraction du port continue de rythmer la vie des Havrais, toujours aussi désireux de voir au plus près les navires. Entre tradition et modernité, les marins et les navires, dynamisent le port et ses alentours.

L'avant-port

Thumbnail

L'Anse des Pilotes, remarquez la grue à vapeur sur le quai.

 

Thumbnail

Accosté au Grand-Quai, le bateau-passager Augustin-Normand qui fut en service de 1875 à 1920.

On aperçoit derrière le bateau pour l’Angleterre. Au fond, le grand bâtiment de l’Hôtel des Ponts et Chaussées.

 

Thumbnail

Accostés au Grand-Quai, les bateaux passagers pour Honfleur, Deauville, Trouville et Caen. Au fond, l’Hôtel des Ponts et Chaussées.

 

L'écluse du bassin de l'Eure

Thumbnail

Le pont tournant s’est refermé pour rétablir la circulation après le passage d’un paquebot.

 

Thumbnail

L’écluse du bassin de l’Eure rendue à la navigation, pont tournant ouvert.

 

Thumbnail

Un paquebot quitte le bassin de l'Eure en franchissant l'écluse du même nom.

 

Le bassin de l'Eure

Thumbnail

Grandes formes de radoub construites quai Renaud, au fond du bassin de l’Eure, dans la dernière décennie du XIXe siècle pour l’entretien des transatlantiques.

 

Thumbnail

La paquebot transatlantique La Provence en cale sèche quai Renaud.

 

Thumbnail

Billes de bois (ou grumes) stockées, vraisemblablement sur le quai du Rhône, au fond du Bassin fluvial. Le doute subsiste sur la localisation exacte. Le Havre fut tout au long de cette période un très grand port importateur de bois tropicaux, tinctoriaux pour l’essentiel.

 

L'Hôtel des Ponts et Chaussées
Un Hôtel des Ponts et Chaussées est construit depuis la fin du XVIIIe siècle sur la jetée du sud, qui est destinée, avec l’édification de la chasse de Floride, à devenir le quai courbe. Il abrite alors les ingénieurs en charge des travaux du port.

Du fait de la projection de travaux futurs, il est nécessaire de prévoir le déménagement des bureaux des Ponts et Chaussées. De nouveaux locaux sont construits entre 1870 et 1875 sur un terrain libre, près du sas de la Citadelle. 1925 est marqué par la fusion de plusieurs services, dont ceux de la subdivision des Ponts et Chaussées, qui vont former la nouvelle autorité du port du Havre. Le bâtiment sera détruit lors des bombardements de septembre 1944. Sur l’ancien emplacement, est édifié, en 1964, le centre administratif du Port Autonome du Havre (PAH), maintenant connu sous le nom de Grand Port Maritime du Havre (GPMH).
En savoir +
Hôtel des Ponts et Chaussées
Photothèque